La joueuse de football du RC Saint-Denis Sébé Coulibaly, originaire des Bosquets, a décidé de créer une application mobile pour rendre accessible la pratique du foot aux filles en mettant en relation celles qui souhaitent pratiquer ce sport. L’objectif est de développer des partenariats avec des structures municipales ou privées pour leur permettre, via l’application, de réserver des créneaux sur ces terrains, de compléter des équipes déjà constituées ou de créer la leur. Elle se donne 6 mois pour lancer l’application qui s’appellera Ladies Squad. Elle cherche encore des financements, car le coût de la création de cette application est estimé à 25 000 euros.

Euro 2016

euro2016

En tant que conseillère départementale, Dominique Dellac a bénéficié d'une invitation pour le match d'ouverture au Stade de France. Elle a offert cette place à un jeune footballeur talentueux du Football Club de Montfermeil. Une façon de manifester son soutien à ce club, à ses entraineurs et ses joueurs, qui font honneur à notre ville.

tennis

Samedi 24 octobre, Dominique Dellac et Pierre Laporte ont inauguré les courts couverts de tennis de Montfermeil, en présence des maires de Monfermeil et de Clichy-sous-Bois. Occasion de rappeler l’objectif départemental de développer et démocratiser l'accès à la pratique du sport pour tous les Séquano-Dyonisiens. Dans le cadre du plan de rattrapage des équipements sportifs, le Département s’est engagé à investir 12,6 millions d’euros, soit un soutien à 75 projets dans 34 communes.

Le Conseil d'administration du Comité de candidature de Paris 2024 vient d’annoncer qu'il avait retenu le projet Saint-Denis Pleyel - Bords de Seine pour accueillir le village olympique et paralympique, et le projet Dugny - Le Bourget pour accueillir le village des médias. Véritable cœur des Jeux, ces villages seraient à moins de deux kilomètres des deux principaux sites de compétition, à savoir le Stade de France et le futur centre aquatique d’Aubervilliers. Des choix porteurs de nombreuses opportunités pour notre territoire. Patience tout de même car il reste à attendre la décision définitive du CIO, qui doit trancher entre les dossiers de Paris, Los Angeles, Hambourg, Rome et Budapest.