Jeunes: un avenir à Montfermeil

JEUNES : UN AVENIR À MONTFERMEIL

jeune

Que ce soit pour la formation, l’emploi, les loisirs ou les activités culturelles, avoir moins de 30 ans à Montfermeil signifie sortir de la ville.
Car dans chacun de ces domaines la municipalité en place n’apporte aucune réponse satisfaisante et n’offre aucune perspective.
Avec 24,5 % des 15-24 ans, le taux de chômage est très supérieur à la moyenne nationale.
Cette situation est insupportable. Qui plus est, habiter Montfermeil se révèle souvent être un facteur de discrimination à l’embauche.
Malheureusement, avec ses déclarations médiatiques empreintes d’intolérance, le maire actuel porte une lourde responsabilité dans cette situation. Ce sera notre priorité : agir pour la formation et l’emploi.


Il faut casser l’image de notre ville, qui stigmatise ses jeunes et, au contraire, valoriser leur
savoir-faire et leurs talents qui sont une richesse pour Montfermeil.

Le logement est un autre point noir : loyers hors de prix, habitat social engorgé, appartements insalubres, marchands de sommeil… Et la réduction du
pouvoir d’achat complique les choses. On ne peut se contenter de s’en remettre au marché de l’immobilier.
Enfin, Montfermeil est en retard en matière de loisirs et de culture : infrastructures vieillissantes et insuffisantes, politique événementielle sans
ambition, lieux d’échanges, de rencontres et de création inexistants. Et sortir de la ville pour se divertir ou se cultiver a un coût.
Nous voulons que la jeunesse puisse se former, travailler, se loger, se distraire et se cultiver à Montfermeil.
Ce sera une priorité de notre action.

Olivier D’Henry, Magali Proy, Christophe Loupec,
Angélique Planet-Ledieu, Mehmet Demir, Coumba Ly

tiretvert copie

 

UN NOUVEL EMBLÈME POUR MONTFERMEIL

 

medicis

 

L’Etat, propriétaire de la tour Utrillo, a proposé d’y loger une annexe de la Villa Médicis destinée à l’accueil de jeunes artistes utilisant les technologies du numérique. Sans attendre, nous proposons d’accueillir à Montfermeil des artistes en résidence. Ceux-ci pourraient animer des ateliers ouverts au public. Ils pourraient également promouvoir la création artistique urbaine en associant les artistes locaux. Censée avoir un rayonnement national, située à la sortie de la station programmée du métro Grand Paris Express, cette tour pourrait devenir l’emblème du renouveau de notre ville. Nous proposons qu’elle soit végétalisée. Frédéric Vazquez

 

 tiretvert copie NOS ENGAGEMENTS

POUR LA FORMATION ET L’EMPLOI

• Formation et création d’emplois grâce à la mise en place d’un institut de formation aux métiers de la santé, du soin et de l’accompagnement de la dépendance et d’un pôle territorial de coopération économique concernant les filières médicales et paramédicales, l’aide à la personne et le maintien à domicile, les nouvelles technologies : robotique, domotique, téléassistance… ;

• création d’une Ecole nationale d’art pour accompagner l’installation de la Villa Médicis dans la tour Utrillo ;

• promotion de l’économie sociale et solidaire (Amap, halle alimentaire…) ;

• partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie pour la création d’une coopérative d’activité et d’emploi pour accueillir et soutenir les porteurs de projet d’entreprise ;

priorité à l’emploi, à qualification égale, dans les services municipaux ;

• action auprès des fournisseurs de la ville et des entreprises obtenant des marchés publics pour

l’embauche de jeunes Montfermeillois.

 

tiretvert copie

 

 POUR LE POUVOIR D'ACHAT

Aide financière aux jeunes pour l’obtention du permis de conduire et du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa) en échange d’une participation citoyenne à la vie communale ou associative, avec priorité à l’embauche dans les services socio-éducatifs de la ville.

 

POUR LE LOGEMENT ET LES TRANSPORTS

 

• Aide aux jeunes pour accéder à l’autonomie delogement ;

• construction d’une résidence universitaire ;

• négociation avec les bailleurs pour le blocage desloyers ;

• intervention auprès du conseil régional d’Ile-de-France pour la baisse du passe Navigo à 65 € parmois.

 

 

POUR LES LOISIRS, LE SPORT ET LA CULTURE

 

• Réalisation d’un équipement pour la créationet la diffusion culturelle comprenant une sallepolyvalente pour les spectacles et le cinéma, unespace de répétition et d’enregistrement pour lesgroupes musicaux et un Fab Lab ;

• transformation de l’actuelle salle des fêtes deFranceville en salle de spectacles modulable ;

• création d’événements culturels dans l’arboretumtels que : Festival de cinéma en plein air,concerts…;

• installation en centre-ville d’un cybercafé et d’unbar sans alcool ;

• mise à disposition de lieux pour les artistes duStreet Art ;

• vigilance quant à l’avenir du complexe sportifHenri-Vidal ;

• réaffectation exclusive du Gymnase Colette-Besson à sa vocation sportive ;

• implantation de terrains d’évolution sportive enlibre accès dans chaque quartier ;

• rénovation du skatepark.

 

 

POUR LA DÉMOCRATIE ET LA CITOYENNETÉ

 

• Ouverture de lieux de vie démocratique : maisondes associations, maisons de quartier ;

• mise en place d’un observatoire des engagementscomposé de citoyens, qui, chaque année,fera publiquement le bilan de la réalisation duprogramme municipal.

• création d’un conseil municipal de la jeunesse.